Accueil / Blog / NACELLE ÉLÉVATRICE : COMMENT ÉVITER LES GLISSADES ET LES CHUTES ?

18/06/2024

NACELLE ÉLÉVATRICE : COMMENT ÉVITER LES GLISSADES ET LES CHUTES ?

Travailler en hauteur présente des risques, notamment lorsque les conditions météorologiques sont défavorables. En effet, elles peuvent perturber le quotidien des opérateurs, qui doivent alors prendre des mesures supplémentaires pour réduire les risques de chute et de glissade.

Identification des risques météorologiques


Les conditions météorologiques défavorables comme la pluie, la neige et le verglas peuvent rendre les surfaces glissantes et dangereuses. Cela accroît le risque de chute et de glissade pour les opérateurs et les personnes se déplaçant près des équipements.

Quelles mesures préventives ?


Avant d'utiliser une nacelle élévatrice, il est fortement recommandé d'inspecter visuellement les surfaces pour détecter d'éventuels déversements (eau, neige, débris...) susceptibles de provoquer des glissades. De plus, nous vous encourageons à reporter les travaux en hauteur nécessitant une nacelle élévatrice lorsque les conditions météorologiques sont défavorables, afin de réduire les risques de chute et de glissade.

Formation et supervision des opérateurs


Il est essentiel de former les opérateurs aux risques liés aux conditions météorologiques défavorables et aux meilleures pratiques pour travailler en hauteur en toute sécurité. Cela inclut l'utilisation des équipements de protection individuelle tels que le harnais de sécurité, le casque et les chaussures antidérapantes. Une supervision continue est également nécessaire pour s'assurer que les mesures de sécurité sont rigoureusement suivies.

Réglementation et obligations de l’employeur


Le Code du travail impose une évaluation préalable des risques pour toute activité comportant des risques de chute de hauteur. Les articles R4323-58 à R4323-90 précisent les obligations de l'employeur en matière de sécurité lors des travaux en hauteur, y compris l'utilisation de dispositifs de protection collective et individuelle. Par ailleurs, la réglementation sur les équipements de protection individuelle (articles R4321-1 à R4321-7) stipule que ces équipements doivent être adaptés aux risques, correctement entretenus et utilisés conformément aux instructions du fabricant. Enfin, les employeurs doivent s'assurer que les opérateurs sont formés à l'utilisation de ces équipements, veiller à ce que les mesures de prévention mises en place soient respectées et suffisantes, adapter le déroulement des opérations aux conditions météorologiques, et prendre les décisions appropriées en cas de dégradation de celles-ci.

Mesures pratiques


Pour assurer la sécurité de leurs opérateurs, les employeurs peuvent mettre en œuvre plusieurs mesures pratiques : élaborer des plans de travail détaillés incluant des évaluations des risques météorologiques et des stratégies d'évacuation en cas de conditions extrêmes, utiliser des outils et technologies modernes pour améliorer la sécurité des opérateurs, assurer une communication constante entre les équipes et une supervision active pour garantir le respect des mesures de sécurité.

Travailler en hauteur dans des conditions météorologiques dégradées exige une vigilance accrue et une préparation rigoureuse pour réduire les risques d'accident. En suivant des mesures préventives, en assurant une formation adéquate des opérateurs et en respectant la réglementation en vigueur, vous pouvez considérablement diminuer les risques de glissade et de chute.

en France de la
nacelle sur porteur
Certifications
ISO 9001
ISO 14001
Assistance
7/7 24/24
Livraison sur
toute la France
Opérateur
qualifié UTAC